Point sur les restrictions d'usage

23 départements font actuellement l’objet d’un arrêté de restriction d’usage de l’eau (consultez la carte des arrêtés sur le site Propluvia).

Les fortes chaleurs de l’été 2017, alliées à de très faibles précipitations, ont conduit à un niveau de sécheresse sans précédent, battant un record vieux de 50 ans. Près d’1/3 des nappes phréatiques présentent encore un faible, voir très faible niveau. Des chiffres anormalement bas dus à une sécheresse hydrologique de plus en plus importante, même à l’approche de l’hiver.

En France, les ressources en eau sont suffisantes mais des situations de manque d’eau peuvent survenir dans certaines zones géographiques et être accentuées, notamment en été, par des températures élevées qui entraînent un assèchement des sols.

QUELS SONT LES DIFFÉRENTS TYPES D'ARRÊTÉS DE RESTRICTION D'USAGE ?

Il en existe quatre : vigilance, alerte, alerte renforcée et crise. C’est le préfet du département qui décide du seuil de vigilance en fonction des débits des cours d’eau.

Au niveau 1, les prélèvements dans la ressource en eau sont limités. 
A partir du niveau 2, des restrictions d’usage de l’eau peuvent s’appliquer aux particuliers et professionnels, comme une interdiction d’arroser sa pelouse à certaines heures ou de laver sa voiture chez soi.
A partir du niveau 3, il n’est plus possible par exemple de remplir sa piscine.

Ces économies d’eau ont pour objectif de ne pas atteindre le niveau de crise.

Si vous habitez dans un département concerné par un arrêté, vous pouvez consulter l’arrêté de votre département sur le site web de votre préfecture pour savoir quelles sont les restrictions d’usage qui s’appliquent.

QUELS GESTES ADOPTER POUR ÉCONOMISER L’EAU TOUT AU LONG DE L’ANNÉE ?

Pour préparer au mieux d’éventuelles restrictions d’eau, vous pouvez adopter des gestes simples pour limiter votre consommation d’eau.

Aussi, même si vous n’êtes pas concerné par un arrêté de restriction d’usage, il est recommandé : 

- d’arroser son jardin après 20h pendant les périodes de fortes chaleurs pour limiter au maximum les pertes par évaporation,  
- de laver sa voiture dans une station de lavage,
- de limiter le remplissage des piscines, 
- de réduire votre consommation, par exemple en prenant des douches à la place des bains ou en installant des chasses d’eau à double flux et des réducteurs de pression sur les robinets.

Quelques liens pour aller plus loin

Consultez en temps réel la carte de France des arrêtés de restriction d'usage d’eau
- Découvrez les bons gestes à adopter dans votre logement et dans votre jardin pour limiter votre consommation d’eau
Plus de conseils pour jardiner sans utiliser trop d’eau

Votre
avis