Eau et calcaire

Le calcaire est naturellement présent dans l'eau. Sa présence en petite ou grande quantité dépend de la nature des terrains traversés.

Le calcaire

Plus une eau est calcaire, plus elle est riche en calcium et en magnésium, indispensables à l'homme. Le calcaire a des vertus anticorrosives, mais il favorise également la production de tartre, avec pour conséquence une diminution de la pression de l’eau et une altération du fonctionnement des appareils électroménagers.

La dureté de l'eau

Plus une eau est calcaire, plus elle est dite "dure". La dureté de l’eau varie en fonction des régions. Ainsi, un sol calcaire ou crayeux donnera une eau à forte teneur en calcaire, tandis qu'une eau traversant un sol cristallin, comme du sable ou du granite, sera "douce". A ce titre d'exemple, le sol du bassin parisien est très calcaire alors que celui de la Bretagne ou des Vosges l'est moins.

Vous pouvez connaître la dureté de votre eau en consultant le rapport de qualité de l’eau, joint à votre facture une fois par an, ou en consultant la rubrique L'eau dans ma commune. Vous pouvez également déterminer simplement, chez vous, cette dureté à l’aide de bandelettes test en vente dans le commerce.

La dureté de l’eau s’exprime en degrés français (° f) : 1°f équivaut à 10 mg de calcaire par litre. Jusqu’à 15°f, l’eau est dite douce, au-delà de 30°f, l’eau est dure ou très dure.

La dureté de l'eau

Une eau bonne à boire

Le calcium et le magnésium sont essentiels pour la santé. Le calcium est le minéral le plus présent dans l’organisme humain. Essentiellement stocké dans le squelette, il représente plus d’un kilo du poids d’un adulte. Mais notre corps ne sait pas le fabriquer. Une eau dure couvre un tiers des besoins en calcium et magnésium de l'homme, et assurerait une protection contre les maladies cardiovasculaires. Elle est aussi plus agréable à boire.

Calcaire et canalisations

Si votre eau est à moins de 15°f, c'est-à-dire qu'elle contient peu de calcaire, elle est dite douce. Il est donc inutile de l’adoucir, au contraire, cela endommagerait vos canalisations et pourrait dégrader la qualité de l’eau que vous buvez.

Si le calcaire assure une protection contre les risques de corrosion, présent en trop grande quantité dans votre eau, il peut entartrer les canalisations. Le tartre se forme beaucoup plus rapidement quand l’eau est chaude. Il est donc conseillé de limiter la température de votre eau à 60°C.

Si votre eau est très dure, il vous est possible de vous équiper d’un adoucisseur agréé par le ministère de la Santé. Toutefois, ces dispositifs doivent être vérifiés régulièrement pour éviter les risques liés à une eau trop douce. La maintenance régulière vise également à prévenir les dysfonctionnements rendus possibles par l’accumulation de bactéries dans les filtres et leur relargage dans l'eau.

Tout savoir sur l'eau de votre commune

Sa qualité, sa composition, son prix...

En savoir plus

Calcaire et appareils électroménagers

Le tartre peut endommager vos appareils - bouilloires, fer à repasser… - et limiter leur durée de vie. Pour y remédier il faut les détartrer régulièrement, avec du vinaigre blanc, par exemple.

Pour les appareils type lave-linge ou lave-vaisselle il est recommandé d’utiliser des cycles de lavage à basse température (éco ou à froid), pour éviter de dépasser 60°C. Pour les lavages à haute température, l’utilisation d’accessoires (type boule de lavage) ou de pastilles anti-calcaire est recommandée.  

Pour éliminer le tartre de vos robinets, il vous suffit de les nettoyer avec du vinaigre blanc de temps en temps. Vous limiterez aussi le risque de fuites.

UNE SOLUTION POUR LUTTER CONTRE LE CALCAIRE : L'ADOUCISSEMENT COLLECTIF

Vieillissement prématuré des appareils électroménagers, surconsommations énergétiques, assèchement de la peau, traces et dépôts de tartre sur la robinetterie… Même si le calcaire n’a pas d’impact sur la santé, les désagréments liés à celui-ci pour les usages domestiques de l’eau sont nombreux.

La présence de calcaire engendre par ailleurs des dépenses moyennes de 150 euros/an et par foyer en achat de produits ménagers pour lutter contre le calcaire et en entretien des appareils électro-ménagers (estimation calculée sur la base d’une consommation annuelle de 120 m3 d’eau, 1 m3 = 1 000 litres).

Pour réduire ces nuisances et surcoûts, SUEZ a mis en place une solution d’adoucissement de l’eau, aussi appelée décarbonatation collective, dès la production en usine. Les usagers bénéficiant de ce service n’ont plus besoin d’acheter d’équipement individuel pour adoucir leur eau et retrouvent un confort réel dans l’utilisation de l’eau : moins d’utilisation de produits ménagers, atténuation du tartre...

Voir notre vidéo L’eau douce pour tous :

Et si votre commune a déjà mis en place une solution d’adoucissement collectif, retrouvez tous nos conseils pratiques.